Yveline Loiseur, photographe


La photographe

Fidèle aux préoccupations qui traversent son travail depuis ses études à l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, Yveline Loiseur mène sur le territoire un travail de création (Le Langage des ensembles) autour des problématiques liées à la représentation de la figure humaine dans des espaces de vie collective, en particulier dans l’institution scolaire, mais aussi dans le monde du travail.

Pour en savoir plus, consultez le site Internet d’Yveline Loiseur.

Son recueil de photographies, La vie courante, est disponible en prêt à la Médiathèque de Chazelles-sur-Lyon.

« Depuis 2002, à raison d’une dizaine d’images à peine par an, Yveline Loiseur compose des scènes où les proches s’éloignent dans le mystère. « La vie courante » est un titre-leurre, qui vous engage tout d’abord sur l’idée d’une représentation du quotidien, mais qui en réalité désigne dans le flot inéluctable du temps » (Michel Poivert)


Son projet de résidence

Le projet de résidence d’Yveline Loiseur comporte plusieurs actions qui se font écho :

Yveline Loiseur a photographié des enfants et des jeunes du territoire (avec qui elle a pu tisser des liens lors des ateliers dans les structures socioéducatives), dans la continuité de son travail personnel. Ce projet est présenté lors de l’Exposition image de soi, image du territoire du 28 octobre 2016 au 5 février 2017 à la Salle d’exposition temporaire de l’Atelier-Musée du Chapeau.

  • Adaptation du « Renégat » de Jack London

Conviant au passage la mémoire des lieux, elle réalise actuellement un livre d’artiste autour du texte de Jack London, Le Renégat, peinture de la grisaille du quotidien d’un adolescent ouvrier du début du XXème siècle dans une usine de textile, rejouant ainsi les liens qui unissent la ville de Chazelles-sur-Lyon à son histoire. L’approche photographique est centrée autour des questions de la figure et du lieu, image de soi et image du territoire, avec une attention particulière accordée à la représentation de l’enfance et de l’adolescence, et aux interrogations sur les espaces de vie collective, qui sont des thèmes chers à l’artiste.

  • Atelier de photographie

La photographe conduit depuis le mois d’avril 2015 des ateliers photographiques auprès des habitants du territoire. Les ateliers de pratique artistique, comme autant de constellations, donnent des visages, des mots, des dessins, des configurations singulières à ces questionnements et construisent une nouvelle image, de nouvelles histoires, un autre sens à notre territoire rural.

Yveline Loiseur a présenté un cycle d’expositions, « Le Langage des ensembles », du 7 septembre 2015 au 8 janvier 2016, à l’Atelier n°2 de la Pépinière de la Chapellerie (Chazelles-sur-Lyon).


Quelques œuvres de l’artiste

→ Pour poursuivre dans l’univers d’Yveline Loiseur, rendez-vous sur le site documents d’artistes.

Laissez un commentaire