Une Chanson qui nous ressemble avec Jean-Pierre Sougy


Une chanson qui nous ressemble

On a tous une chanson en tête dont la présence discrète nous accompagne parfois depuis notre enfance.

C’est la berceuse que nous chantaient nos parents et que nous chantons à notre tour à nos enfants, ou bien ce tube entendu à la radio que nous reprenions en chœur pour écourter le temps de ces interminables voyages en voiture qui marquaient le début des vacances.

J’ai proposé à tous ceux qui voulaient bien l’entendre de recueillir ces souvenirs dissimulés au cœur de ces chansons qui nous ont écoutés vivre.

Jusqu’à présent une vingtaine de personnes se sont prêtées au jeu.

Les règles en sont simples. Il faut tout d’abord choisir une chanson. Une chanson qui a marqué notre vie et qui l’accompagne.

Il faut ensuite la chanter et pour finir raconter les raisons de notre choix.

La plus jeune chanteuse a 5 ans, la plus âgée presque 100. Ces petits films sont leur portrait à la fois intime et pudique.

Filmés sur les lieux mêmes où vivent ces généreux interprètes, ils sont aussi le reflet d’un pays, d’une région, d’une ville ou d’un village.

C’est une série de films qui n’en finit pas. Une sorte d’anthologie qui n’espère aucune conclusion.

À suivre donc…

Madame Escot


Jean-Pierre Sougy recherche des personnes pour chantonner, fredonner un air de musique qui a marqué un moment de leur vie (événement, relation amicale ou familiale, voyage, souvenir d’enfance…) durant quelques poignées de secondes ou de minutes.

Aucuns critères, film ouvert à tous, à tout âge. Le lieu et la date du tournage sont à convenir avec le réalisateur.

Si ce projet vous intéresse n’hésitez pas à contacter Jean-Pierre Sougy : 06 30 58 24 91 ou filmanpresent@gmail.com

Les films réalisés jusqu’à présent sont présentés du 28 octobre 2016 au 5 février 2017 dans le cadre de l’exposition « image de soi, image du territoire » à l’atelier


« L’objectif est le suivant: tenter un détournement du regard. Parvenir à considérer l’image et la réalité qu’elle reflète autrement que par le truchement quotidien du petit écran. C’est un travail expérimental. A chaque reprise, il s’agit de mettre en place des éléments, des situations, dont on ne sait par avance ni la validité, ni le résultat auquel on parviendra. C’est aussi un travail collectif. Chacun doit y apporter et en retirer quelque chose. Le mode de fonctionnement n’est pas celui de l’effacement des uns au profit des autres mais de l’échange et de la conjugaison des désirs et d’idées. » Jean-Pierre Sougy


Les films sont produits par la maison de production Les Films de l’An présent.

filmanpresent

Laissez un commentaire