Compagnie Metamorphoz


La compagnie

Qu’il s’agisse de l’actuelle production « Ballet 2 Rue » ou la danse urbaine se mêle à la musique classique, ou de la nouvelle création en cours ayant pour thème la musique jazz, la volonté de la Compagnie Metamorphoz est de faire dialoguer les époques et les styles à travers la danse. Elle réalise un travail important sur le corps, avec l’utilisation de masques et une part importante donnée à l’expression corporelle. les membres sont issus des différents univers de la danse hip-hop: break-dance, jazz, contemporain, classique, etc.

Au niveau pédagogique, la compagnie a créé en 2015 à Andrézieux Bouthéon le centre chorégraphique MZ DANCE STUDIO, qui rassemble plus de 200 danseurs.

Elle élabore actuellement des modules impliquant la danse et l’histoire des arts, en lien avec la conseillère pédagogique départementale aux Arts visuels pour la DSDEN de la Loire.

Les danseurs interviennent depuis plusieurs années en milieu scolaire, notamment dans le cadre des Temps d’accueil Périscolaire, mais aussi dans divers autres cadres (milieu carcéral, foyer de mal entendants, IME, auprès de professionnels pour sensibiliser au travail avec des danseurs). La compagnie a prodigué de nombreux cours en milieu associatif et institutionnel depuis 2008, auprès d’élèves de 3 à 65 ans.

Lien vers le site de la compagnie : http://www.cie-metamorphoz.com/

Lien vers la page Facebook de la compagnie : https://fr-fr.facebook.com/Metamorphoz-Crew-122887908680/


Mohamed Rouabah – Chorégraphe et metteur en scène

Né à Firminy en 1981, Mohamed Rouabah débute à l’age de 12 ans la gymnastique et la boxe américaine dit full contact. À 13 ans il obtient le titre de champion Rhône-Alpe puis à quatorze ans celui de champion de France dans sa catégorie.

C’est plus tard à l’age de 16 ans qu’il découvre la danse et des lors il décide d’en faire son objectif et n’hésite pas à se rapprocher d’autres expressions chorégraphiques.

Il fait ses classes auprès de Mourad Merzouki, Jerôme Savary, Anthony Égéa, Gabin Nuissier, Aurélien kairo et bien d’autres. Riche de ses rencontres et passionné par la danse, il lui apparait comme une évidence d’aller plus loin dans ses projets artistique. Mêlant sa culture des art martiaux à la danse, il créé son propre style différent et décalé.

Sollicité pendant des années par diverses compagnies : Le Cirque Du Soleil; Jérôme Savary, la compagnie Malka, Käfig… au delà de sa carrière de soliste l’envie de créer est là, il décide en 2008 avec la maturité et l’expérience qu’il a acquise de fonder la compagnie Metamorphoz.


Le spectacle « Ballet 2 rue – Quand Mozart rencontre le hip-hop »

Ils présenteront leur spectacle « Ballet 2 rue – Quand Mozart rencontre le hip-hop » le 22 octobre 2016 au Théâtre Marcel Pagnol de Chazelles-sur-Lyon.

Petit mise en bouche :

« N’en déplaise aux puristes des années 70, le hip-hop n’a rien d’une gestuelle ghettoïsée. Certains y verront peut-être une mainmise des institutions sur ce processus au départ underground et libertaire. On y a surtout vu la vie. Celle qui abolit les frontières, sociales autant qu’artistiques.

Une idée de génie: s’entourer de génies, Bach, Mozart ou Beethoven nous accompagne dans ce voyage anachronique. Vêtus de blanc, masqués comme des Pierrot venus d’une banlieue lunaire, ils ont su parfaitement allier les codes classiques et ceux d’aujourd’hui. Ces b-boys ont enchaîné les prouesses physiques, défiant les lois de l’équilibre, au fil de figures imposées comme des spins ou des ninetynine. Mais cette virtuosité n’avait rien de gratuit. Elle participait d’un vrai travail synchrone sur les corps, mettant en évidence des émotions scandées par une dramaturgie actuelle et élaborée. »

Le progrès Gillette Duroure

 

 

Laissez un commentaire